Europe1, restons calme et raison- nable (partie 2)

Il ne suffit pas de vouloir ressembler à France Inter, pour faire du médiocre Europe1.


Je dois vous dire combien j’ai été surpris par les réactions que ce post de dimanche soir relatif à la situation d’Europe1 en ce début d’année 2018, a pu provoquer !

Frederic SchlesingerMaintenant que le constat  de grande difficulté est partagé par le plus grand nombre, il est frappant de voir que toutes générations confondues de passionné-e-s de radio souvent acteurs de jadis, naguère ou de l’instant retiennent la devise absolue attribué à Orson Welles, Jean Gabin, Jean Chouquet et autres directeurs passés de radios : de « Pour faire un bon film, il faut primo une bonne histoire, secundo une bonne histoire et tercio une bonne histoire » à  « la radio ça se pense, ça s’écrit, ça se dit. » ou bien encore «Je suis comme un scénariste: j’écris les histoires et, ensuite, je cherche les acteurs »

Comme j’aime à l’écrire et à le dire lors des formations que je dispense ici et là, la radio repose sur des fondamentaux et le premier de ces fondamentaux c’est bien le concept !

L’ADN d’Europe 1

Je retiens la pertinence des propos du post de Michael Pachen, ils résument bien la situation et les questions que les dirigeants de Lagardère Active devraient légitimement se poser : «  Quel est l’ADN d’Europe 1 ? Y’a t-il un ADN ? Le large public qui fait l’audience peut-il se reconnaître dans la formule Europe 1 actuelle ? L’auditeur de France Inter n’ira pas sur Europe1, celui de RTL non plus. On dirait qu’Europe1 est entre les deux sans choix clairement défini. Pourquoi les fans de France Inter et de RTL iraient ils écouter une radio qui ne leur ressemble pas ? » j’ajoute : Pourquoi les auditeurs d’Inter iraient chercher lors du « Peak time » matinal à Europe 1 avec P Cohen ce que N Demorand leur offre … sans ou si peu de pubs ?

Europe1 c'est la pêcheOui l’ADN d’Europe1 existe mais il s’est totalement dilué au détour des 5,10 changements de grille au mieux d’une saison à l’autre au pire en cours de saison radiophonique et ce durant les 10 dernières années !

L’ADN d’Europe c’était l’innovation, l’inventivité, l’audace, l’avant-gardisme mais aussi et surtout la cohérence d’une ligne éditoriale qui assurait à cette antenne un enchainement d’émissions, de rendez vous logiques sur une grille qui en était plus encore homogène et ORIGINALE !

Des auditeurs malmenés

Depuis quelques saisons les auditeurs d’E1 ont été malmenés par des changements successifs d’animateurs dont la « qualité première » était « d’être star de la TV » véritable tête de gondole mais dont la gondole était vide (ou presque) de sens ou de concept…l’animateur était le concept !! Grave erreur ! Comme le souligne Sonia Dubois dans son post :

« Une ligne éditoriale ne s’improvise pas, ne s’exporte pas. E1 est populaire pour l’écouter depuis toujours je le sais, j’en connais ses arcanes. Il faut revenir d’urgence au pragmatisme informatif drôle roborative et surtout de proximité. À défaut de Morandini, trouver une personnalité approchante. Il n’y a plus l’idole de ma génération Coluche mais il en reste des proches aussi fédérateurs et décapants. Ultra populaires et politiquement « vitriolent ». C’est une refonte globale urgente. Haros sur le boboïsme parisien ce n’est pas Europe 1!

Des concepts et des hommes/femmes

bouvard RTL Si vous me le permettez avec humilité et grande modestie je vais vous faire part de mon expérience tant à RTL que Radio France mais certainement plus dans la station de la Rue Bayard…les quelques années où ils m’ont été confiés, avec mes collègues réalisateurs et TCR, les productions, les conceptions des émissions, j’ai suivi scrupuleusement les règles édictées par mes pairs ! Travailler comme le couturier à faire du sur mesure … Oui les concepts comme les costumes ne sont pas, à ce niveau d’exigence, adaptable à n’importe quel animateur… Les Grosses têtes, un concept taillé sur mesure et relooké pour Philippe Bouvard, La Grande Parade a été créée pour Michel Drucker. Les émissions de service (sociétales) imaginées et façonnées pour Anne Marie Peysson, les Routiers sont sympas attachés au talent de Max…, Casino Parade au génie de Fabrice, Un jour pas comme les autres sorti tout droit de l’imagination de notre patron d’alors (Roger Kreicher ) pour Patrick Sabatier …et puis nous avons pris la relève au début des années 90 pour habiller JP Foucault (Le Cékoidon), Julien Courbet (les aventuriers de la 11 ème heure), Fabrice et la petite famille (La Clé des mondes) Nagui (Alice aux pays des merveilles), Laurent Boyer et la Tête dans les étoiles et de nouveau Julien Courbet “Ça peut vous arriver” né de l’imagination de mon équipe en 2002 après l’accident industriel des Grosses Têtes VS. Christophe Dechavanne.

Europe 1 et les stars de la télé.

Hanouna Europe 1Europe 1 depuis plus de 10 ans (20 ans ?) n’a cru qu’aux célébrités télévisuelles pour faire rayonner son antenne ; mieux encore celles et ceux qui furent stars rue François 1er ont été les uns après les autres remerciés pour parfois de bonnes mais souvent de mauvaises raisons… il fallait rajeunir, moderniser la station au risque de construire des grilles totalement hétérogènes. Je ne prendrais pour exemple les 2 dernières saisons (2015/2016 et 2016/2017 ) Passer de Rafaël Einthoven chez Thomas Sotto (congédié au profit de P Cohen) à C. Hanouna puis A. Sublet pour achever la journée chez F. Taddeï en faisant un petit tour dans l’histoire avec l’excellent F.Ferrand….

Il n’est pas utile de faire de grande analyse pour apporter la preuve que tout concept bien incarné fonctionne et que toute personnalité qualifiée « d’animateur concept » est l’échec assuré ! »

Il suffit aussi de se retourner vers la Grille d’antenne de France Inter (soutenu par Laurence Bloch) pour vérifier l’aspect fondamental du concept d’abord et ensuite incarné par une ou un animateur de talents (Léa Salamé , Nicolas Demorand, Augustin Trapenard, Sonia Devillers, Nagui, Jean Lebrun, Mathieu Vidard, Fabrice Derouelle ,Antoine de caunes  Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek,  Combien sont de stars dans cette liste ?… !

OUI Fréderic Schlesinger vous qui connaissez mieux que quiconque cette grille de « la station amirale du Groupe Radio France » vous savez parfaitement qu’il ne suffit pas de faire du sous sous France Inter pour faire de l’exceptionnel Europe 1 !

Thierry Mathieu écrit : « Europe1 n’est plus ” naturelle “. Elle n’a plus ” la pêche ” elle est à l’image de ses dirigeants, malheureusement d’éminents ex confrères d’RF, qui se laissent phagocyter par un format délité ! ils en perdent leur âme et leur talent (Car ils en ont eu !) et en oublient l’autre pilier fondamental : LE PUBLIC, L’AUDITOIRE. »

Respirez l’air du temps !

Un autre conseil que je me permettrai de donner à l’équipe d’Europe1 ,  conseil qui nous était répété telle une antienne par un de nos maitres Philippe LABRO … « Allez respirer l’Air du temps les Cocos ! Les idées, les concepts qui feront mouches c’est à l’extérieur de vos bureaux, bien loin aussi de vos certitudes ou au mieux convictions que vous les trouverez ! » et, détail amusant, je me souviens voir passer Philippe l’après midi dans les couloirs de RTL, cravate dénouée au tour du cou pour vérifier que nous étions bien aller « respirer l’Air du temps, les cocos! »

C’est ainsi pour ma part que j’avais rencontré au cours d’un déjeuner mon ami Isabelle Quenin et avec qui nous avions imaginé le concept « La Vie c’est la Vie » l’auditeur venait apporter SA solution à un problème rencontré naguère puis solutionné …c’était la preuve par l’exemple…mais dites moi comment s’appelle l’émission d’Isabelle Quenin aujourd’hui même sur Europe 1 à 15 heures ? « La Vie devant soi ! »

Voila la boucle est bouclée ! De grâce Fréderic, Emmanuel, Réinventez Europe1 soyez les Jean Farran du 21 ème Siècle !  Déménagez votre grille ! Tiens au fait c’est l’occasion Non ?

Merci à mon Ami Alain Quarré (très dispo pour apporter sa pierre d’expert à l’édifice) qui est à l’origine de cette longue (trop longue ?) réflexion et mille mercis aux très nombreux contributeurs qui ont comme point commun la passion de la Radio…

Vive la Radio et allez tous au Salon de la Radio !

Claude Hemmer

One Comment

  1. Très bonne analyse. On se moque souvent de moi quand je dis que depuis que Lagardere père et fils dirigent Europe, la radio perd petit a petit son âme. Quand on connaît un peu les anciens d’Europe, tous regrettent que l’on ai poussé les bons vers la sortie pour placer des copains.
    Hier au CSA je discutais avec une personnalité de la direction d’Europe en lui citant cet article récent qui disait qu’il ne fallait pas avoir peur de chambouler totalement une grille pour innover, un peu ce qu’a su faire à un moment Alain Weill sur RMC. Réponse : oui mais ce qui fonctionne aujourd’hui ce sont les anciennes émissions. L’article disait aussi qu’il ne fallait pas écouter les commentaires des « « vieux » auditeurs.
    Il faut sortir de la spirale de la loose.
    La grille actuelle n’est pas mauvaise. J’allais citer des noms mais je ne vois personne qui fait tâche à l’antenne. Que faut il de plus ? Parfois en effet rajouter du poivre, le truc en plus qui donne envie de venir tous les jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *