Logo Journée mondiale de la radio 2018

Journée Mondiale de la Radio 2018

Journée Mondiale de la radio 2018

En cette journée mondiale de la radio 2018, découvrez une série d'entretiens que nous avons sélectionnée pour vous.

Message du Secrétaire général de l'ONU, António Guterres

Quel média permet d’atteindre le plus large public à l’échelle mondiale ? C’est la radio !

A l’heure où les moyens de communication progressent à une vitesse phénoménale, la radio a toujours d’immenses potentialités. Elle nous divertit, nous éduque, nous informe et nous inspire.

Elle rassemble les communautés, les renforce, et permet aux personnes marginalisées de faire entendre leur voix.

Cette année, et alors que les Jeux Olympiques d’hiver s’ouvriront bientôt, c’est l’occasion de rappeler combien les nombreuses manières dans la retransmission des événements sportifs permettent de rassembler les gens.

En cette Journée mondiale de la radio, nous honorons à la fois la radio et le sport. C’est le vecteur qui ouvre pour chacun le champ des possibles.

Merci.

Message de la Directrice générale de l’UNESCO Audrey Azoulay

En 2018, l’UNESCO consacre la Journée mondiale de la radio au thème de la radiodiffusion sportive.

La radio est un levier formidable pour transmettre l’enthousiasme des rencontres sportives. C’est aussi le moyen de véhiculer des valeurs de fair-play, de travail d'équipe, d’égalité dans le sport.

La radio peut aider à combattre les stéréotypes racistes ou xénophobes qui s’expriment, hélas, sur les terrains et en dehors. Elle permet de couvrir un large éventail de sports traditionnels, bien au-delà des équipes d’élite. Elle est une chance de faire vivre la diversité, comme une force de dialogue et de tolérance.

La lutte pour l’égalité des genres est au centre de cet effort. Selon le Rapport mondial de suivi des médias, soutenu par l’UNESCO, seulement 4% du contenu sportif dans les médias est consacré au sport féminin. Seulement 12% des informations sportives sont présentées par des femmes. L’UNESCO agit pour améliorer la couverture des sports féminins, lutter contre la discrimination sexuelle sur les ondes, défendre l'égalité des chances dans les médias sportifs. La tâche est immense.

En cette journée mondiale de la radio, mobilisons-nous pour faire de la radio un média toujours plus indépendant et pluraliste. Unissons nos forces pour célébrer le potentiel de la radio sportive pour le développement et pour la paix.

 

Audrey Azoulay

Entretien avec Annie Gasnier, présentatrice de "Radio Foot Internationale" à RFI


Quelle a été votre expérience en tant que journaliste sportive ? Selon vous, est-ce compliqué/difficile d’être une journaliste (une femme) à la radio ? Comment vos auditeurs ont-ils réagi lorsque vous avez commencé votre carrière de journaliste sportive (en tant que femme) à l’antenne ?

Je ne suis pas une journaliste sportive. Je suis d’abord une journaliste et je pense que ça c’est toute la notion qui fait la différence. C’est-à-dire que j’ai un parcours où d’abord j’ai fait des études de journalisme avant de travailler dans le service des sports. J’ai une longue expérience de terrain, j’ai passé 20 ans en Amérique du sud, j’ai été correspondante notamment pour RFI et pour d’autres médias français et francophones et ensuite, j’ai atterris au service des sports. Au début c’était pas simple, d’abord parce que je n’avais pas l’expérience justement. J’avais une vague expérience au Brésil où tous les 4 ans il y a une coupe du monde, et donc le brésil étant toujours une des équipes favorites, j’étais obligée de travailler beaucoup sur le football ; mais sur le football européen, la ligue des champions, je n’étais pas forcément ni connaisseuse ni donc légitime. Donc, j’ai beaucoup travaillé au début et heureusement j’avais une équipe où j’avais deux passionnés de foot autour de moi et ça m’a beaucoup aidé et puis le service des sports de RFI qui évidemment était là pour ça. Suite....

auditeur

Quel est le rôle de l’auditeur ?

Bien que l’auditeur radio n’ai jamais été qu’un simple récepteur mais également, un Auditeur actif : l’Audi-acteur, il prend de plus en plus la parole sur nos antennes. Dans cet article je souhaite mener une réflexion sur le rôle de l’auditeur dans nos média radio. L’auditeur s’exprime d’abord «à l’oral» – pardon pour ce truisme , mais les réseaux sociaux lui offrent aussi l’expression écrite reprise sur la radio augmentée : la Sociale radio existait depuis des décennies par la voix, elle s’implémente de l’image. Continue reading